Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 17:53

Non rien n’a bougé

Le ciment demeure sous les plaines

Il déborde des idées

Jusqu’au béton dans les veines

Qui saura déchirer

A coups de mains qui saignent

Qui mènera l’armée

Des frères contre la haine

 

Et au loin le soleil

S’effrite sur l’horizon

Et demain au réveil

La sueur sur nos fronts

 

Non rien n’a changé

Les couleurs persistent dans les yeux

Et sur les peaux métissées

Les pommés tissent des concepts dangereux

L’indifférence aux côtés

D’un égoïsme vertigineux

Qui saura attiser

Les braises d’un monde fabuleux

 

Et au loin le soleil

S’effrite sur l’horizon

Et demain au réveil

La sueur sur nos fronts

 

Non rien n’a évolué

Les données sont toujours les mêmes

Personne n’a su hissé

Les drapeaux d’un nouveau système

Et aux poings liés

Qui contrôlaient tous nos poèmes

S’ajoute l’aliéné

Autour de nos idées fleurissent les chrysanthèmes

 

Et au loin le soleil

S’effrite sur l’horizon

Et demain au réveil

La sueur sur nos fronts

 

Oui la lune arrive

Et éclaire tous nos espoirs

Les yeux fermés à la dérive

Je chante à refaire l’histoire

Partager cet article

Repost 0
Published by Wan
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche