Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 18:50

Mon existence brûle à petit feu

Condamnée à n’être plus personne

L’indifférence rime sous tes yeux

Aux vents pourpres de mon automne

 

Non, je ne suis plus personne

Un être aux vents de l’oubli

Oui, tu m’abandonnes

A moi les orages infinis

 

Aux verts pâturages des plaines

Ton désert règne à jamais

De tes blessures et mes peines

Coulent des torrents d’un avenir abstrait

 

Au milieu des foules qui clament

Mon royaume est solitude

Et si l’amour n’est pas une arme

Il tue quand même les certitudes

Partager cet article

Repost 0
Published by Wan
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche