Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 01:42

 

Nous naviguons les idées à l’envers

La tête sous l’eau, nos corps immergés

Des mains nous tiennent moi et mes frères

Pour nous empêcher de respirer

Surtout ne pas remonter prendre l’air

Ce serait trop dangereux pour leurs idées

Il n’y a qu’un seul moyen de nous faire taire

Remplir nos gueules d’images truquées

Tout ça pour boucher nos artères

Et contrôler pauvres aliénés

 

Noyés sous la lune

Mais dit-elle encore la vérité

Noyés sous des dunes

D’espoirs hallucinés

 

Nous volons les têtes vides

Des trous noirs en guise de cerveau

Piqures, pilules et doses d’acide

Pour nous faire croire en un monde nouveau

A remplir les poches de ceux qui décident

Des liasses de dollars qui nous rendront tous égaux

On peut lire dans leurs petits yeux avides

Qu’un être humain en moins ne leurs fera pas défaut

Que si la vie, eux, leurs creusent des rides

Pour la majorité, elle creuse des tombeaux

 

Noyés sous la lune

Mais dit-elle encore la vérité

Noyés sous des dunes

D’espoirs hallucinés

 

Nous mourrons, c’est sur, les yeux béats

Au rythme du pendule qui envoute nos heures

Des moutons, des agneaux, voir même des sherpas

Nous porterons le fardeau de ce monde sans cœur

Nous le porterons, oui mes frères, mais avec joie

Crédules que nous sommes à croire en ce bonheur

Celui qu’on nous donne tous les jours comme un simple repas

Aliénés devant un écran tous les soirs à 20h

A boire des conneries pour gonfler l’audimat

Sur qu’on est noyé dans nos vices et nos peurs

 

Noyés sous la lune

Mais dit-elle encore la vérité

Noyés sous des dunes

D’espoirs hallucinés

Partager cet article

Repost 0
Published by Wan
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche